Introduction

       L'agriculture* a toujours existé à toutes les époques et sur tous les continents. Mais elle apparut pour la première fois au Moyen-Orient, il y a dix mille ans à la révolution néolithique*. C'est à ce moment-là que les premières graines sont mises en terre et que les animaux servent à l'homme pour cultiver le sol. La production de la terre et l'aide des animaux deviennent des éléments en plus de la chasse, de la pêche et de la cueillette, tout cela pour subvenir aux besoins de l'homme. L'agriculture est donc un aménagement de l'écosystème* pour produire par le sol des produits d'alimentation. Puis, au fil des époques et des siècles, elle a évolué en se diversifiant. Aujourd'hui, l'agriculture sert toujours à nourrir les populations mais de nouvelles technologies sont apparues. En effet, les tracteurs ont remplacé les boeufs et les moissonneuses ont remplacé les faux. 

       

               

                         Image 1                                                             Image 2

                                         

                                                              Image 3                                                

Image 1 : Des paysans du Moyen-Age coupent le blé à la faux. Puis, à côté, la famille se repose en mangeant ou en faisant une sieste.

Image 2 : Un père et son fils chargent le foin qui est emmené par les boeufs. le fils surveille les boeufs pendant que le père charge.

Image 3 : Une moissonneuse coupe le blé qui est déversé dans la remorque d'un tracteur qui suit à côté.

 

 

      Depuis le XXème siècle, la population du monde a largement augmenté. Elle a même doublé de 1950 à 2000. C'est le résultat de la transition démographique*. En 1950, le monde comptait 2.5 milliards d'habitants. Aujourd'hui, elle est montée à 6 milliards. Pour 2050, les scientifiques ont fait une estimation à 10 milliards d'habitants. Parallèlement, la ration alimentaire par habitant a augmenté de 20% depuis 1960 ( soit de 2 300 K/j à 2 800 K/j, sachant que le seuil suffisant est de 2 400 K/j ). Mais toutes les populations ne mangent pas à leur faim.

840 millions d'habitants de la Terre sont sous-alimentés dont 5 millions d'enfants qui meurent chaque année de maladies qui sont causées par la sous-nutrition*. Cette sous-alimentation touche les pays pauvres comme l'Afrique, l'Inde, le Pacifique ou encore le Proche-Orient. Ces pays n'ont pas les moyens pour produire leur nourriture en abondance dû au climat et aux techniques agricoles dépassées.

Voici la carte de la consommation de calories par personne et par jour 

 

 

Nous pouvons constater que ce sont surtout les pays d'Afrique qui sont touchés par la faim. Des campagnes humanitaires sont mises en place dans tous les pays avec des slogans et des photos choquantes pour faire réagir.  

 

 

                                                        Source : maison des journalistes.org 

      Cette caricature nous montre un homme "assez enveloppé" qui donne des conseils diététiques à des personnes maigres, qui ne mangent pas à leur faim sans doute. Ces conseils sont ceux donnés en France à la population qui se nourrit mal. Ici, c'est ironique comme le veut une caricature. En effet, ils ne mangent pas à leur faim mais les pays riches leur donnent quand même des conseils pour être en bonne santé.

 

 

 

      Pour répondre à notre problématique, nous allons vous présenter les différents types d'agriculture pratiquées dans le monde. Nous parlerons de l'agriculture conventionnelle, de l'agriculture biologique et enfin des OGM. Puis, dans une autre partie, nous allons vous montrer les moyens proposés pour que  l'homme puisse subvenir à la faim dans le monde.

 

 

 

Notification : Les mots suivis d'une étoile sont expliqués dans le lexique tout comme les biographies.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×